© Eric-Larrayadieu
27.11.2022
Abbaye Musicale de Malonne → 16h00

Des Requiem : vivre sa mort

Vox Luminis
Lionel Meunier, direction
L’Achéron, ensemble

Inutile de présenter longuement Vox Luminis : cet ensemble à la réputation internationale est parmi les groupes les plus fidèles à la Philharmonique. Cette saison, nous aurons le bonheur de l’entendre deux fois : d’abord à l’Abbaye Musicale de Malonne, théâtre habituel de ses magnifiques performances, et plus tard au Namur Concert Hall.

En novembre, un concert centré sur des messes pour les défunts ? Voilà un projet qui semblera bien sombre à certains. Mais ce n’est pour désespérer les auditeurs que le genre musical du requiem a été créé. Ce type d’œuvre chantée en latin, avant le départ au cimetière, voire plus tard, lors d’une cérémonie d’hommage à la personne décédée. tire son nom de ses premiers mots prononcés : « requiem aeternam dona ei Domine ».  « Donne-lui, Seigneur, le repos éternel ».

Vox Luminis nous le montrera, un Requiem peut donc apporter l’apaisement, voire de la joie à la perspective du “départ pour l’autre monde”.

Programme

PROSA PRO MORTUIS

  • H. Schütz, die Sieben Worte Jesu Christi am Kreuz SWV 478
  • G. Legrenzi, Sonata a 4, op. 10 n° 18 (1673)
  • G. Legrenzi, Dies Irae (Prosa pro mortuis)
  • J.C. Kerll, Requiem