István Vardai Photo: Marco Borggreve
15.11.2024
Namur Concert Hall → 20h00

ISTVAN VARDAI ET L’OPRL : LA PASSION AMOUREUSE ET LA SOUFFRANCE INDICIBLE…

Orchestre Philharmonique Royal de Liège

Istvan Vardai, violoncelle

Gergely Madaras, direction

Bardé de récompenses, Istvan Vardai a participé à de nombreux concerts dans les plus grandes salles du monde ♪ Le violoncelliste hongrois nous propose le Concerto pour violoncelle d’Elgar ♪

Composée à la fin de la Première Guerre mondiale et créée en 1919, cette pièce porte en elle
l’expression de l’horreur du conflit ♪ Le compositeur y fait entendre son cri
révolté à travers les notes graves et la puissance expressive du violoncelle,
sans se douter qu’il donne vie à l’un des plus beaux concertos jamais
écrits pour cet instrument ♪

Changement radical d’ambiance: lorsqu’une actrice irlandaise inaccessible devient l’objet de tous les fantasmes d’un compositeur à l’imagination fiévreuse, cela inspire une des symphonies les
plus extravagantes de l’histoire de la musique ♪

Avec sa « fantastique », 1830, Berlioz se lance dans l’arène du romantisme : sa passion pour Harriet
Smithson tourne en délires psychédéliques, ceux d’un jeune artiste sous l’effet
de l’opium ♪

Après leur triomphe au Concertgebouw d’Amsterdam, l’OPRL et Gergely Madaras reviennent sur cette narration musicale, cinématographique avant l’heure, qui nous présente tour à tour une scène au bal, une rêverie aux champs, une marche au supplice et une orgie funèbre au son du Dies irae ♪

Programme

Edward Elgar, Concerto pour violoncelle en Mi Mineur, Op. 85,

Hector Berlioz, Symphonie fantastique, Op. 14.